La lombalgie  (ou mal de dos) représente un véritable problème de santé publique. Elle constitue d’ailleurs l’un des motifs de consultation les plus fréquents en médecine générale.

Sédentarité, mauvaises postures, stress peuvent causer des douleurs dans le bas du dos. Ces douleurs évoluent chez certaines personnes en lombalgie chronique avec un impact négatif considérable sur le quotidien.

Les différents types de lombalgies

La lombalgie aiguë

La durée de ce type de lombalgie est courte, 4 semaines maximum. Elle se manifeste par une douleur aiguë qui peut empêcher de réaliser ses activités habituelles et de travailler. Lorsqu’elle touche le nerf sciatique, on parle également de lombosciatique.

La lombalgie chronique

Il s’agit de lombalgie de longue durée (plus de 3 mois), les causes peuvent être multiples, et les patients qui en souffrent doivent souvent changer leurs habitudes et modes de vie.

La lombalgie récidivante

Comme son nom l’indique, il s’agit d’une suite d’épisodes lombalgies plus ou moins espacés et qui s’étend sur plusieurs mois, et même plusieurs années.


Récemment, une étude a montré que la Microkinésithérapie réduisait, de façon durable, les lombalgies aiguës chroniques et récidivantes.

En effet, la Microkinésithérapie a été évaluée auprès de 237 patients qui avaient cette plainte.

Il en résulte que 88% des patients ayant bénéficié d’une séance de microkinésithérapie ont déclaré ressentir une nette amélioration aussi bien sur leur douleur que sur le déficit moteur et ce dès le 6ème jour post séance.

Leave a Reply