🔘 Les Mémoires Cellulaires

Notre corps est constitué de milliards de cellules qui se renouvellent constamment. Plusieurs études ont montré que lorsqu’on subit un choc émotionnel ou ressent une émotion intense sans pouvoir la vivre sainement, des mémoires cellulaires se créent.

Ces mémoires se transmettent à la prochaine génération de cellules et peuvent être à l’origine de maladies physiques, psychiques ou de schémas répétitifs. Ces mémoires peuvent également impacter notre descendance…

Une étude menée auprès des descendants de la Shoah par une équipe de chercheurs du Mount Sinai Hospital de New-York a permis de montrer que les traumatismes se transmettaient génétiquement aux générations suivantes, c’est ce que l’on appelle l’hérédité épigénétique.

L’épigénétique est une science qui montre que les gènes ne s’auto-contrôlent pas, mais sont influencés par leur environnement. Vous pouvez donc agir de façon positive sur votre ADN en modifiant vos pensées, vos croyances, vos émotions et votre hygiène de vie… Génial non ?

Il existe également des techniques de libération et de guérison de ces mémoires naturelles telles que la microkinésithérapie

🔘 Quand le corps se soigne tout seul

Il n’est pas rare de se remettre d’une maladie,   d’une douleur ou d’un mal-être sans avoir recours aux services d’un médecin ou de médicaments. Cela s’appelle l’auto-guérison, c’est une ressource naturelle du corps humain.

Auto-équilibrage, auto-régénération, auto- guérison, le corps est biologiquement conçu et structuré pour se maintenir en santé, c’est-à-dire dans un état de bien-être naturel.

Nous pouvons grandement aider notre organisme car le corps et l’esprit forment un tout.

Ainsi par le pouvoir de la pensée en méditation ou en relaxation il est possible de rendre à notre corps de nombreuses capacités pour se réparer. 

L’auto-guérison est d’ailleurs l’un des principes fondateurs de la microkinésithérapie, dans ce cas la stimulation qui enclenche le mécanisme réparateur est uniquement manuelle.

🔘 C’est quoi être immunisé ?

Lorsqu’un microbe pénètre pour la première fois dans notre corps, le système immunitaire active une première ligne de défense, « généraliste », qui fonctionne plus ou moins efficacement contre tout ennemi possiblement en présence. Cette première réponse, dite innée, laisse le temps à l’organisme de mettre en place une seconde ligne de défense, bien plus efficace car spécifique du pathogène à combattre.

Celle-ci s’appuie sur des globules blancs sélectionnés pour leur capacité à agir précisément contre le pathogène responsable de l’infection en cours. 

En cas de nouvelle infection, ils seront immédiatement réactivés et conduiront à une réponse spécifique, rapide et efficace. Ces cellules mémoires nous permettent ainsi d’être immunisés contre de nombreuses maladies infectieuses que nous avons déjà contractées. 

Alors qui pense encore que le corps n’a pas de mémoire ? …

Le microkinésithérapeute lui, révèle et élimine les mémoires d’éléments traumatiques, toxiques ou émotionnels qui ont perturbé votre organisme.

Leave a Reply