Près de 20% des enfants présentent des difficultés scolaires. Les troubles des apprentissages sont sources de difficultés de communication, d’intégration scolaire et sociale, avec des répercussions à la fois sur le vécu de l’enfant : souffrance psychologique, anxiété, fatigue et sur le vécu familial.

Les troubles de l’apprentissage peuvent se manifester par des troubles du langage oral et/ou écrit, des troubles du calcul, des troubles de l’attention ou de la coordination.

Ils peuvent être isolés et entraîner des retards simples, d’acquisition de la lecture par exemple ou d’origine développementale affectant plusieurs apprentissages (dyslexie, dysorthographie, dyscalculie, dyspraxie). Dans tous les cas ils sont fréquemment sources de souffrance et parfois de désinvestissement progressif de l’enfant pour des tâches demandant un effort considérable.

La microkinésithérapie est un outil de « désencombrement », elle aide l’enfant à libérer ses émotions, à évacuer les cicatrices des évènements passés (conflits avec l’environnement, sensation d’isolement , de rejet).

Elle aide à évacuer le « trop plein ».

En libérant les blocages d’origine physique ( naissance difficile, chute sur la tête…) et/ou psychique ( dévalorisation, anxiété, troubles du sommeil …) la microkinésithérapie libère les pleines capacités de l’enfant.

Notre action vise à rechercher les évènements traumatisants par une palpation spécifique et à stimuler l’organisme pour les évacuer. Le thérapeute peut également verbaliser les cicatrices retrouvées afin :

  • de permettre à l’enfant à mieux se connaître
  • d’aider les parents à mieux comprendre le fonctionnement et les difficultés de leur enfant
  • d’aider à renouer le dialogue et à débloquer des situations

Une bonne prise en charge passe par une relation de confiance qui s’établit entre l’enfant, le thérapeute et la famille.

La microkinésithérapie est une intervention ponctuelle qui peut s’inclure dans une prise en charge pluridisciplinaire.

Leave a Reply